Les droits du voisin

5,20

“Le voisinage implique un droit supplémentaire même vis-à-vis de la fraternité en Islam. Le voisin musulman a un droit, non seulement en tant que musulman, mais aussi à un “supplément” du fait de son voisinage. Cela ne consiste pas seulement à ne pas lui nuire, mais aussi de supporter sa nuisance, d’être bienveillant à son égard, de lui faire le bien, de le saluer en premier…”

Plus que 2 en stock

Description

Le droit du voisinage ne consiste pas seulement le fait de ne pas nuire à son voisin, mais également dans le fait de supporter sa nuisance, dans la bienveillance à son égard, dans le fait d’être le premier à faire le bien à l’autre et de la saluer en premier.De ne pas tirer la conversation trop en longueur, de le visiter lorsqu’il est malade, de le consoler lors du malheur.De le féliciter lors d’un heureux événement, de passer l’éponge sur ses erreurs, de ne pas espionner sa demeure.De ne pas l’empêcher de fixer une poutre dans le mur mitoyen, de ne pas verser le surplus d’eau dans sa gouttière, et de ne pas jeter de terre dans sa cour, ni de surveiller ce qu’il fait entrer chez lui.Il baisse le regard vis-à-vis des femmes de sa maison et se préoccupe des besoins de sa famille lorsqu’il s’absente.« Il est indulgent avec ses enfants et l’oriente vers ce qu’il ignore de sa religion et dans les affaires de ce bas-monde. » Mukhtasar minhâj al-qâsidîn (page 138)

Informations complémentaires

Poids 87 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les droits du voisin”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Confirm that you are not a bot - select the biggest circle:

Menu
Editions Imaany